Puis-je me déplacer en trottinette ou en vélo électrique en toute sécurité à Paris ?

Vous pouvez faire du vélo électrique à Paris en toute sécurité, mais à condition de respecter la réglementation en vigueur. De plus, les règles qui s’appliquent dépendent également du type d’engin que vous utilisiez : une trottinette, un vélo à assistance électrique ou cyclomoteur.

Le cas de la trottinette électrique

Si vous désirez vous déplacer en trottinette électrique, il va falloir bien suivre les règles pour éviter les amandes et les blessures. La première limitation concerne la vitesse qui ne doit jamais les 25 km/h, en l’occurrence votre trottinette ne doit pas avoir la possibilité de dépasser cette vitesse. Une amende pouvant atteindre les 1500 euros sanctionnera l’infraction sur ce point. Par ailleurs, à Paris, vous ne pouvez pas rouler sur le trottoir le moteur allumé, sous peine d’une amende de 135 euros. Ainsi, les pistes cyclables, en agglomération, et les voies vertes vous sont disponibles. Bien sûr, il ne faut pas oublier qu’une trottinette ne peut être montée que par une seule personne, et elle doit posséder des feux de position à l’avant et à l’arrière, ainsi qu’un klaxon. Par rapport à la trottinette, vous avez moins de contraintes de circulation si vous voulez faire du vélo électrique à Paris.

Les règles pour le vélo à assistance électrique

On parle de vélo à assistance électrique lorsque le moteur fonctionne uniquement quand on pédale et s’arrête dès qu’on ne pédale plus. En outre, le moteur ne doit plus fournir son assistance une fois que le vélo atteint les 25 km/h et sa puissance nominale ne doit pas dépasser les 250 W. Ce type de vélo est soumis aux mêmes règles de circulation qu’une bicyclette normale. Toutefois, vous devez assurer son contrôle en le présentant aux forces de l’ordre et souscrire à une police d’assurance. Pour faire du vélo électrique à Paris en toute sécurité, il est important d’acquérir votre véhicule auprès d’un vendeur homologué. Dans le cas contraire, vous risquez d’acheter un cyclomoteur qui est soumis à un tout autre régime.

Si vous optez pour le cyclomoteur

La législation reconnaît comme cyclomoteur tout véhicule possédant deux roues dont l’accélération se réalise par l’intermédiaire d’un bouton, d’une gâchette ou d’une poignée. Ainsi, le cyclomoteur diffère bien du vélo assisté dont le moteur ne fait qu’assister au pédalage et ne sert pas de force de traction principale et indépendante. Pour conduire un cyclomoteur, vous devez avoir le brevet de sécurité routière et porter un casque. Par ailleurs, vous devez immatriculer le véhicule et lui souscrire à une assurance correspondant à sa nature. Dans tous les cas, pour faire du vélo électrique à Paris en toute sérénité, il vous faudra déterminer la nature de votre mode de transport. Cela vous évitera d’être en infraction par inadvertance.

Location de voiture entre particuliers à Paris : comment ça marche ?
C’est quoi le Noctilien ?